News

Des robots qui peuvent aussi attacher des lacets!

Les Robots qui peuvent lier leurs propres lacets et jouer des solos assez complexes sur un piano ont été jusqu’à présent l’apanage de la science-fiction. Toutefois, des neuroscientifiques en Allemagne sont parvenus à apporter ce concept à une étape un peu plus près de la réalité, la prévision et l’enregistrement des positions des doigts de la main de singes, et de les programmer ensuite sur une main robotisée.

http://www.creditdesign.co.uk/images/posts/coding-club-9/robot-shoelaces-5.png

Pour comprendre les mécanismes et les subtilités que le cerveau utilise pour contrôler parfaitement les mouvements de la main de primates, des chercheurs du German Primate Center à Göttingen ont formés des macaques rhésus à utiliser leurs mains afin de saisir des objets de différentes formes et de diverses tailles. Les scientifiques allemands ont utilisé des électrodes pour surveiller l’activité des singes ou plus précisément de leurs cerveaux aux moments où ils saisirent les objets, en se concentrant bien scrupuleusement sur l’étude de leur cortex cérébral, ainsi, que sur la couche externe du cerveau qui joue un rôle important dans le fonctionnement de la mémoire, du langage et de la conscience perceptive.

https://d1lojpvs1j5ni5.cloudfront.net/Xr6DrXFj__wfK4ET0QSuSTl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9

En comparant l’activité des cellules du cerveau des singes avec les mouvements de leurs mains, les chercheurs ont pu prédire les différents mouvements de préhension en regardant les seuls signaux neuronaux. Ils ont ensuite transféré les signaux enregistrés dans les circuits électroniques d’une main robotisée, cela permet à la main de mimer les mouvements des singes. Cette technologie assez avancée pourrait aider à enseigner aux robots plusieurs actions plus au moins complexes, comme attacher un lacet de chaussures par exemple, faire cuire un petite gâteau ou encore jouer d’un instrument de musique. Mais pour l’instant, les neuroscientifiques visent spécifiquement les prothèses de mains qui pourraient restaurer la capacité des patients paralysés à effectuer des mouvements fins et parfois bien complexe.

http://www.thecareerbreaksite.com/sites/default/files/blog/oyster-monkey-shoe.jpg

« Les résultats de notre étude sont très importants pour le développement de prothèses de mains neuronaux contrôlée», explique Stefan Schaffelhofer au German Primate Center. « Ils montrent où et surtout comment le cerveau contrôle les mouvements de la main. » Ces prothèses de mains pourraient non seulement être utilisées pour traiter la paralysie, mais aussi de créer de meilleurs robots compagnons, et qui peuvent effectuer par exemple certaines tâches ménagères et bien plus encore.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

meubleapoupee |
Unmondeaumasculin |
Rapt2015andalousiejuillet |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La Petite Lyonnaise
| Modelesreduitsreunion
| Perpendiculaire